Navigation dans la catégorie

Wanders en redressement judiciaire

Ecrit par

 

Le 5 février dernier, le tribunal de romans passe le groupe wanders (spécialiste en poêles, inserts, cheminées) en redressement judiciaire.

Bodacc A n°20140036 publié le 20/02/2014 annonce n°1427

Le Groupe Wanders:

La durée observée en moyenne pour un redressement est de 6 à 18 mois pour permettre à un administrateur judiciaire supervise la gestion de la société à la place du boss afin de remette sur pied la société !

Ce qui est le plus dur à faire dans ce cas, et d’avoir les fournisseurs qui veulent toujours fournir car la procédure de redressement suspens les dettes antérieurs et demande aux fournisseurs s’ils veulent bien continuer dans l’aventure sans savoir si la dette initiale sera payé un jour car malheureusement on sait bien que peu de société arrive à se remettre sur les rails afin de repartir comme avant …

Les Franchisés Wanders:

En ce qui concerne les franchisés Wanders cela sonne comme un coup de tonnerre !! Des personnes ayant investi des sommes importantes dans leurs expositions et se retrouvant bloqué par effet de ricochet.

La solution, en attendant,  proposé un produit similaire, on peut même dire un équivalent sachant que Wanders acheté la plupart des ses produits à des fabricants en les ré-estampillant sous leur nom, de plus cela permettra au client final d’avoir une remise sachant qu’il y a un intermédiaire de moins.  

 

Rappelons que comme Wanders, la société Deville est dans le même cas au moment ou j’écris.

VN:F [1.9.22_1171]
Evaluation: 4.4/5 (7 votant(s))
Wanders en redressement judiciaire, 4.4 sur 5 basé sur 7 votes

A propos : 

Retrouvez moi sur mon Google + !

6 avis
  • Un immense gachis ,plus de 25 millions de dette………….

    • Bon à savoir Deville à plus de chances de s’en sortir car il produit ses poeles, il posséde un outil de production.Tandis que wanders achéte impose sa marque et revend,pour la confiance c’est moin évident.

  • Comment c’est possible? Mauvaise gestion?

  • Et quel suivi pour les réclamations et les appareils sous garantie???

    • Il faut s’adresser à votre revendeur wanders.

  • WANDERS EN LIQUIDATION JUDICIARE!

    http://www.lavoixdunord.fr/region/bailleul-la-liquidation-judiciaire-decidee-ce-matin-ia18b47634n2147860

    ————————————

    Bailleul : la liquidation judiciaire décidée ce matin pour Wanders Boutiques du feu
    PUBLIÉ LE 19/05/2014

    Mauvaise nouvelle pour l’emploi avec la décision, ce lundi, du tribunal de commerce de Romans-sur-Isère qui a prononcé la liquidation judiciaire du groupe Wanders Boutiques du feu. Il n’y a donc plus d’espoir de reprise pour les quelque cent cinquante salariés de ce groupe, dont une vingtaine sur le site de Bailleul.

    Les Boutiques du feu avaient été rachetées par le groupe Wanders en 2011 à la marque franco-belge de Merville. Elles avaient démarré leur activité dans l’ancienne usine mervilloise, avant de venir s’installer en juin2012 dans la zone de la Verte-Rue à Bailleul.
    Tout semblait promis à un bel avenir au sein d’un groupe spécialisé dans la vente et la fabrication de poêles à bois et à pellets, d’inserts et de feux de type scandinave.

    Il était en plein développement et c’est justement sa croissance trop rapide qui semble avoir été une des causes de la chute, cumulée avec une mauvaise gestion que pointait hier l’un des représentants du personnel en nous annonçant que le tribunal de commerce venait de prononcer la liquidation judiciaire du groupe.
    Deux sociétés étaient sur les rangs pour reprendre le groupe Wanders et une partie de ses cent cinquante emplois. Aucune des deux offres ne concernait toutefois le site de Bailleul, où se trouvent une vingtaine de salariés.
    Vendredi, le tribunal de commerce n’avait examiné qu’une seule offre, la seconde ayant été retirée. Il a donc finalement choisi de ne pas l’accepter et d’opter pour la liquidation du groupe. « C’est dommage, tout est touché, cent cinquante personnes en tout », déplore le représentant du personnel en rappelant que le site de Bailleul avait pourtant dégagé des bénéfices.

    Le fondateur du groupe démis de ses fonctions
    Lors du placement en redressement judiciaire en février, le fondateur et dirigeant historique du groupe Wanders, Philippe Libois, avait été démis de ses fonctions au profit de l’administrateur judiciaire désigné par le tribunal, avec la mission essentielle de trouver un repreneur.
    Des délais avaient été donnés pour finaliser les offres, mais celles-ci ne tenaient visiblement pas la route aux yeux du tribunal de commerce.
    Quant à Philippe Libois, selon les représentants du personnel, il serait devenu citoyen monégasque. Il serait par ailleurs en litige avec son ancienne épouse à propos du groupe.
    Nous avions d’ailleurs été contacté par l’avocat de cette dernière après la parution de l’article du 19 février qui annonçait le placement en redressement judiciaire. Cette liquidation judiciaire semble intervenir dans un curieux contexte dans lequel certains parlent aussi de possibles poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

/>

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Publicité

Publicité :

Mais aussi …

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930