Comprendre

Avantage d’un Poêle à bois

avantage d'un poele a bois

Les avantages d’un poêle à bois pour chauffer sa maison.

Les économies d’énergie:

Chauffer sa maison avec un poêle à bois a d’énormes atouts. Leurs avantages se définissent à travers le prix du bois, l’autonomie énergétique, le confort thermique et le respect de l’environnement.

Contrairement aux énergies fossiles utilisées en France pour le chauffage, le coût  des combustibles bois est nettement inférieur. En effet, d’après une étude de l’ADEME (base de données Pegase) publiée en septembre 2010 voici les coûts moyens constatés :

– des plaquettes est de 2,7 c€ TTC/kWh
– des bûches est de 2,9 c€ TTC/kWh
– des granulés en vrac est de 5,2 c€ TTC/kWh

Les énergies fossiles classiques sont quant à elles bien plus coûteuses pour les particuliers. Selon la même étude, voici ce que cela donne:

– le gaz naturel coûte 6,4 c€ TTC/kWh
– le fioul domestique coûte 6,6 c€ TTC/kWh
– le propane en citerne coûte 11,8 c€ TTC/kWh
– l’électricité coûte 12,3 c€ TTC/kWh

Contrairement aux énergies fossiles qui subissent régulièrement des hausses, les combustibles à bois ont une meilleure stabilité dans le temps car leurs prix n’ont pratiquement pas augmenté durant ces dernières années.  Dans un ordre d’idée (toujours selon la base de données Pegase), entre janvier 2010 et janvier 2011 :

– le fioul a augmenté de 23 %
– le gaz a augmenté de 15 %
– l’électricité a augmenté de 7 %

Il existe également des crédits d’impôts pour pouvoir développer le renouvellement des équipements existants et ainsi renouveler le parc de chauffage au bois Français devenu obsolète.

L’étude ne prend pas en compte, des facteurs collatéraux comme:

  • L’entretien annuel de la chaudière
  • La longévité de la chaudière
  • Le coût de l’installation avec les radiateurs et la partie hydro

Sur un poêle à bois, vous avez le joint qui s’abîmera par frottement (suite à l’ouverture fermeture de sa porte), ainsi que le déflecteur et la plaque foyère qui sont sollicité au feu.

arbre

Environnement respecté:

Des énergies renouvelables telles que le bois sont très disponibles car la France possède 27% de terrain forestier.  C’est pour cette raison que 20% de l’énergie utilisée pour le chauffage domestique français  est représentés par un appareil au bois.

Par ailleurs, lorsque le bois brûle, il dégage peu de composés polluants. Cependant cela dépend aussi de certaines conditions: l’efficacité du poêle et la sécheresse du bois (taux d’humidité).

Pour finir, l’avantage du bois c’est qu’il présente un bilan CO² neutre. Pendant sa combustion le CO2 émis est égal à celui consommé durant sa croissance.  Le bois est une ressource locale donc les dégagements en CO2 liés à son transport sont limités.

Le confort d’un poêle à bois:

Le chauffage au bois procure un excellent confort thermique. Les flammes émettent une chaleur  harmonieuse et envoûtante ce qui crée une ambiance attrayante et chaleureuse.

Le niveau des modèles de poêles à bois possèdent une puissance de rendement qui satisfait presque tous les besoins, voire la totalité en ce qui concerne les maisons labellisées BBC, passives ou positives.De par son approvisionnement, son allumage et ses réglages de température automatiques,le chauffage d’un poêle à granulés procure un confort maximal d’utilisation au même titre que le chauffage au fioul ou au gaz.

Enfin, le bois est naturellement associé au feu. Au regard des flammes, on ne peut réprimer cet avantage exceptionnel que nous procure le poêle à bois. Voir le feu s’agiter et danser derrière les vitre est toujours un plaisir quand vient l’hiver et que le froid s’abat sur votre maison.

L’autonomie énergétique:

Le chauffage au bois donne l’indépendance du réseau de gaz ou d’électricité. Seuls certains modèles font une exception à la règle car ils ont besoin d’être alimentés en électricité:, à savoir :
– les poêles à granulés (sauf modèle à gravité),
– les poêles à bois dont les réglages fonctionnent électroniquement (assez rare),
– les chaudières à bûches ou les chaudières à granulés.
En clair, c’est une totale autonomie. Vous gérez seul vos stock et votre consommation, et alimentez votre poêle comme il vous plait. (utilisation possible même en cas de coupure de courant)

Ce fonctionnement est possible grâce au bois qui détient une intéressante faculté calorifique. Elle est située en moyenne entre 1 200 et 1 800 kWh/m3 en fonction de l’essence du bois et son taux de sécheresse. (le bois doit être impérativement sec)

Être individuellement autonome c’est également bénéficier de l’autonomie énergétique nationale. Les derniers évènements récents comme la crise de 1979 ou celle d’Ukraine démontrent qu’un pays ne doit pas dépendre excessivement d’une seule énergie (ou d’un seul fournisseur).

Les points négatifs d’un poêle à bois:

Il existe cependant certains désavantages:

Aucun inconvénient majeur à chauffer sa maison au bois, mais quelques règles à appliquer avant de respecter la réglementation.

1- Un poêle à bois égale un conduit.

La réglementation établie qu’il est interdit de s’équiper d’un poêle à bois dans les immeubles équipés d’un conduit de fumée collectif, auquel il est interdit de raccorder plusieurs poêles à bois sur un même conduit.

2-Stockage du bois.

Avoir un garage ou un bout de jardin afin de pouvoir stocker un minimum de bûches. Il faudra en générale 7 m3 de bois pour une prise au sol de 3 à 4 m² en fonction de la hauteur que vous ferez.

3- Manque d’autonomie.

En fonction de la marque et du modèle de poêle à bois, les autonomies varies de quelques heures à plus de 10 heures de fonctionnement à allure réduite. On est bien loin du poêle à pellet qui peuvent atteindre plus deux jours.

4-Le bon choix.

Il existe sur le marché tellement d’offre adapter à tous les portes monnaies mais aussi pour tous les styles d’intérieurs de maison. Des appareils d’entrée de gamme généralement distribué par la GSB  (Grandes Surfaces du Bricolage) et des produits plus finis et techniques de moyens et hauts de gamme dans les magasins spécialisés.  Pour information, le prix moyen consacré en France pour l’achat d’un poêle à bois pour un ménage est généralement de 1700 euros.

Nota: Il est important de souligner, la GSB (comme Leroy Merlin) diffuse de plus en plus de produits moyens et hauts de gamme maintenant.

Pour Conclure:

Bien qu’imparfaite, l’énergie du chauffage à bois doit s’adapte aux besoins qui sont de plus en plus nombreux et complexe. C’est pour cela que sont développement est loin d’être achevé.

Chaque années, plus de 260 000 poêles sont commercialisés en France. Ce qui les place loin devant les cheminées.
Ils étaient 6 millions de foyers à utiliser le bois comme combustible en 2006. D’après le Grenelle de l’environnement, ils seront 9 millions en 2020.

Cependant, l’évolution du marché est bien plus ciblée que cela. Si celui-ci doit croître, il devra le faire dans de parfaites conditions: la fiabilité des installations pour une bonne sécurité, et la performance des appareils pour un meilleur rendement et peu de pollution. Le deuxième objectif concerne le développement du chauffage à bois avec le chauffage collectif et les réseaux de chaleur. Cela explique le développement des chaudières à bois.

A Propos de l'auteur

PoeleaBois.Fr

Auteur et Fondateur du site PoeleaBois.Fr
Nous partageons notre expérience autour du chauffage au bois.

Et si vous donniez votre avis ?