Comprendre

Bien choisir un poêle à bois

Vous avez choisi de vous tourner vers un poêle à bois pour chauffer votre intérieur et c’est une belle initiative. Toutefois, connaissez-vous toutes les caractéristiques de ce système de chauffage à la fois performant et écologique ? Voici 5 points qui vous rassurons de choisir un poêle à bois comme moyen de chauffage pour votre habitation.

choisir un poêle à bois

1 – Les différents types de poêles à bois

Les modèles de poêles à bois sont nombreux et il n’est pas aisé de faire son choix. Il faut savoir qu’il en existe différents types avec des caractéristiques qui leur sont propres.
Si vous souhaitez un équipement qui chauffe rapidement, alors vous serez conquis par les poêles à bois fabriqués en acier et en fonte. Pour ce qui est du fonctionnent, un système de convection est de rigueur ce qui signifie que l’air ambiant chauffe entre l’habillage en acier et le foyer en fonte. Ce type de poêle se retrouve fréquemment dans les foyers mais bien qu’il séduise puisque qu’il chauffe rapidement, il dispose d’un inconvénient principal : sa capacité à stocker la chaleur est faible. Cependant, les fabricants proposent des produits de plus en plus performants pour tenter d’améliorer ce point faible.

Si vous optez pour un poêle de masse à longue inertie, vous faites le choix d’une chaleur douce et confortable au sein de votre foyer. Plus cher à l’achat, c’est néanmoins un investissement qui sera vite rentabilisé et pour cause : en plus d’avoir une grande autonomie et de permettre un rendement optimal, sa consommation est plutôt basse ce qui vous fera faire des économies d’énergie.

Vous pouvez consulter ici, les types d’appareils au bois disponibles sur le marché.

2 – Quel bois choisir pour son poêle à bois ?

Le bois est un combustible particulièrement intéressant et ce, pour plusieurs raisons. Non seulement elle est l’énergie la moins chère mais en plus, vous avez peu de chances d’avoir de mauvaise surprise lorsque vous recevrez votre facture. Pour chauffer votre équipement, choisissez des bûches légèrement plus petites que la taille conseillée (car celle qui est indiquée indique la longueur maximale). De plus, ne lésinez pas sur la qualité de votre bois. Ainsi, le bois de récupération est à proscrire ! Du bois sec (chêne, érable…) sera idéal pour vous chauffer d’autant plus que cela évitera à votre équipement de s’encrasser rapidement. D’ailleurs, si vous achetez votre bois, exigez la marque « NF bois de chauffage » pour la garantie d’un bois de qualité.

3 – Les avantages des poêles à bois

Comme énoncé plus haut, un poêle à bois offre un rendement optimal tout en permettant de faire des économies sur la durée. Notez également que le bois est une source d’énergie renouvelable puisque les émissions de gaz à effet de serre sont réduites mais aussi parce qu’il fonctionne en circuit court (ce qui évite transport et pollution). De plus, dans la mesure où le bois de chauffage est peu coûteux, vous ne regretterez pas le gaz, le fioul ou encore l‘électricité… Et que dire de la convivialité qu’offrent les poêles à bois ! Imaginez un peu les soirées en famille près de votre système de chauffage. En plus de sublimer la décoration de votre intérieur, il lui donnera un aspect plus authentique et agréable. Quant à son entretien, il est particulièrement simple ; on vous dévoile tous les détails de celui-ci ci-dessous.

4 – L’entretien des poêles à bois

Autre avantage des poêles à bois : leur entretien. Pour que votre équipement soit performant le plus longtemps possible, il est important de l’entretenir régulièrement. Aspirez les cendres de temps en temps et pensez à nettoyer la vitre avec un peu d’essuie-tout humide. N’oubliez pas de nettoyer les parois, à aspirer les orifices de ventilation et à nettoyer l’extérieur.

En ce qui concerne le ramonage du conduit, il est impératif et ce, deux fois par an (avant et pendant la saison de chauffe). Pensez également à démonter le déflecteur. Alors qu’entretenir un poêle à bois s’apparentait à un véritable casse-tête il y a quelques années, les fabricants proposent désormais des équipements faciles à entretenir.

5 – Un crédit d’impôt pour les poêles à bois !

Non seulement vous réalisez des économies d’énergie grâce au poêle à bois mais en plus, vous pouvez en faire davantage puisque pour 2016, le taux du crédit d’impôt pour l’achat de cet type d’équipement s’établit à 30% du coût d’achat TTC ! Pour bénéficier de celui-ci, plusieurs conditions sont à remplir :

  • Le rendement énergétique du poêle à bois doit être de 70% minimum avec une concentration en monoxyde de carbone qui ne dépasse pas 0.6%.
  • Il doit répondre aux normes NF 14785, NF EN 13 240, EN 15 250 ou NF D 35 376.
  • Le crédit d’impôt est de 30% du prix d’acquisition du poêle à bois et de 25% si vous réalisez des travaux d’isolation chez vous.
  • Votre poêle doit être acheté et posé par un professionnel.
  • Si possible, choisissez un modèle labellisé Flamme Verte avec 5 ou 7 étoiles ce qui garantir de meilleures performances à votre poêle à bois.

Vous avez désormais toutes les infos qu’il faut connaître sur les poêles à bois, faites votre choix !

A Propos de l'auteur

PoeleaBois.Fr

Auteur et Fondateur du site PoeleaBois.Fr
Nous partageons notre expérience autour du chauffage au bois.

Et si vous donniez votre avis ?